Publicités

L’HOMME VULNÉRABLE DÉVOILE SA VÉRITABLE PUISSANCE

21ème siècle, la société évolue à grand pas, les hommes aussi, nous arrivons mesdames !

Que de livres sur les relations hommes-femmes, femmes-hommes, sur le couple, les relations amoureuses.

« Père manquant fils manqué » de Guy Corneau, un bel ouvrage parmi tant d’autres, a proposé dès les années 1980 de nouvelles pistes pour permettre aux hommes de contacter leur complétude.

  • Qui fait la guerre ? Les hommes, il faut bien le reconnaître, en sont en majorité les artisans.
  • Qui dirige, contrôle et représente les religions ? Les hommes là aussi, et si les hommes font la guerre, on le voit malheureusement même dans leurs prières.
  • Qui dirige la plupart des industries alimentaires d’une « malbouffe » tant décriée ? Encore nous, les hommes.
  • Qui participe à des stages, ateliers, conférences de développement humain, personnel, spirituel ? Vous les femmes en majorité, j’observe en moyenne à 75%, même si la tendance évolue à grand pas.

La plupart des femmes aime être au contact d’un homme dans sa virilité, sa masculinité, son énergie de « lion », c’est tout à fait bon, plaisant et légitime. Pourtant mesdames, il vous manque peut-être ce « petit truc en plus », celui qui fait toute la différence, pour vous sentir en confiance, reliées à un homme, établir des relations authentiques qui nourrissent l’être et la femme que vous êtes, pour co-construire des bases relationnelles solides et fertiles.

Accoucher de l’homme, Sage-Femme, ouvre son cœur, donne la vie !

« Cœurs d’hommes », c’est une des clés du paradis sur terre, j’en suis convaincu.

La plupart des hommes que j’ai écoutés (moi y compris !) effacent plus naturellement leur dimension féminine, leur douceur, tendresse, émotion, souffrance, vulnérabilité. Ils auraient tendance à penser que la vulnérabilité est une marque de faiblesse, dangereuse ; ils peuvent en avoir honte, la vivre comme un poids qui pourrait les anéantir, effacer toute forme de puissance.

La plupart des hommes sont régis par la formule mathématique suivante :

MASCULIN = Puissance, Force…, Homme & Féminin = Douceur, Faiblesse, Vulnérabilité…, Femme.

Ce qu’ils ne savent pas, c’est que contrairement à ce qu’ils croient beaucoup de femmes (celles que j’ai pu entendre personnellement sur le sujet) adorent les hommes dans leur vulnérabilité. Ça les attire et cela les rend encore plus puissant à leurs yeux et dans leurs cœurs. Si les hommes savaient ça !

Donc les femmes ne veulent pas vraiment de la formule Homme = seulement Masculin, mais Homme = Masculin + Féminin.

Mesdames, vous vous sentez certainement plus complètes lorsque vous êtes dans la formule : Femme = Féminin + Masculin, et vous attendez peut-être autant d’un homme ?

Et si nous faisions de notre vulnérabilité notre force, notre puissance et notre leadership ? Et si notre vulnérabilité était la terre fertile qui permet au chêne puissant de prendre forme

La plupart des clients hommes comme femmes que j’ai eu le privilège d’accompagner en tant que coach trouvent leur force intérieure, les clés de leur transformation, l’accès à leurs ressources, après un travail d’écoute, d’intériorité, de vulnérabilité.

D’ailleurs, tous les stages de développement personnel auxquels j’ai eu la chance de participer se basent sur cette dimension-là : habiter sa vulnérabilité, ses émotions, son être, son féminin intérieur pour créer l’arc qui va propulser l’homme, la femme, vers le présent, l’avant, le cœur de la cible, le sens de la vie, et se sentir joyeusement vivant : Féminin > Masculin.

Soyez rassurées mesdames, les hommes sont en transformation, et les tempêtes d’aujourd’hui annoncent d’heureux changements, elles sont les clés d’un renouveau déjà en chemin. L’homme nouveau arrive, nous arrivons !


« Comprenez-vous donc pourquoi ce sont les hommes qui font très majoritairement la guerre ? Comprenez-vous donc pourquoi sous la souffrance, il y a des cœurs d’homme en errance ? Voyez-vous que derrière leurs haines, il y a des hommes en peine ? Entendez-vous que la vulnérabilité puisse être la « source mal aimée » ? Saisissez-vous que vivre l’intensité puisse une opportunité de se réconcilier ? Comprenez-vous que retenir les larmes, c’est mieux prendre les armes ? Et si oser les pleurs permettait d’accoucher de jours meilleurs ? Et si le cœur avec la tête, permettaient aux hommes de toucher leur véritable quête ? Et si des cœurs d’hommes ouverts, c’était le paradis sur terre ? »

Extrait chanson « Cœurs d’hommes », paroles et musique Lionel Lacroix, coach et auteur-compositeur


Prenez votre couple en main, 5 clés avec vos deux mains !

Le couple, c’est le couple intérieur et le couple extérieur.

Clé n°1 / Dites non, stop, exprimez vos limites avec fermeté et bienveillance aux hommes : les hommes aiment sentir qu’une femme se positionne. En tant qu’homme, cela me donne confiance et me met en lien avec elle.

Clé n°2 / Accueillez votre propre sensibilité, vulnérabilité, en vous donnant de la douceur et en étant authentique à cet endroit, vous lâchez ainsi la pression à l’extérieur, vous contribuez à libérer les hommes d’un certain poids, et vous les inspirez à développer leur énergie féminine plus ou moins enfouie.

Clé n°3 / En portant un regard compatissant sur les hommes, en voyant derrière leur image, leur façade, l’enfant intérieur blessé, l’émotion présente, vous lui permettrez peut-être, pas à pas, d’accueillir et de reconnaître leur propre vulnérabilité.

Clé n°4 / N’hésitez pas à proposer des stages de développement personnel, relationnel aux hommes. Faites-le surtout pour eux, dans un élan de générosité. Soyez leur guide, amenez-les avec vous en stage et soyez comme la représentante de leur féminin intérieur pour les aider à y glisser dedans peu à peu.

En 2002, j’ai moi-même démarré une psychothérapie et fait mon premier stage de développement personnel, inspiré et grâce à la maman de mon fils. Je lui en suis très reconnaissant. Combien d’hommes ont suivi le chemin des femmes dans ces stages, dans la voie de l’intériorité et de l’évolution personnelle ? Beaucoup.

Clé n°5 / Pratiquez la communication de la bougie : lorsque vous sentez le besoin de vous connecter à votre compagnon, ami, etc., installez-vous confortablement dans un endroit calme, une bougie entre vous deux, et partagez à tour de rôle (vous pouvez utiliser un bâton de parole) votre journée, votre semaine, un évènement particulier, avec comme règle du jeu : chacun s’exprime en Je (parle de soi), ne s’exprime que lorsque le bâton de parole est posé, et chacun est libre de prendre la parole ou de « passer son tour ». Ce procédé est simple et puissant, il fait des miracles pour se relier intimement.

 

Publicités

Lionel Lacroix

Je suis COACH professionnel, CRÉATEUR du JEU du PAS>>>SAGE® et AUTEUR-COMPOSITEUR, spécialisé dans le développement humain et le leadership. J’ai 15 ans d’expériences dans les domaines du développement personnel et professionnel auprès des particuliers et des entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *