CONSTRUIRE AUTREMENT

Les fins d’années sont presque comme des fins de vie, nous faisons le point, regardons l’année écoulée, heureusement, une nouvelle année se prépare qui nous permet de construire autrement si nous ne sommes pas satisfaits.

Après tout, le passé est là pour nous enseigner à progresser si nous savons tirer profit de nos expériences.

« Le passé, c’est la mémoire au service du présent »

Est-ce que cette année a été bonne pour vous, enrichissante ? avez-vous pu réaliser vos objectifs ? Votre vie professionnelle vous épanouit-elle ? Vos relations sociales aussi ? Est-ce que votre vie affective est aussi enrichissante que vous l’espériez ?

Bref, menez-vous vraiment la vie dont vous rêviez ? Si ce n’est pas le cas, la nouvelle année qui arrive vous donne la chance de faire autrement.
En effet une nouvelle année vous attend, allez-vous tirer bénéfice de ce qui s’est produit au courant de cette année pour faire différemment si vous n’êtes pas pleinement satisfait ou allez-vous poursuivre dans cette progression heureuse si c’est le cas ?
Le passé n’est jamais une fatalité, il n’a de raison de se reproduire si nous savons en tirer un enseignement. Ça me rappelle toujours cette histoire du jeune moine qui vient au Potala avec son maître et qui, voulant regarder à travers les barreaux qui sépare le couloir de la courre centrale, se retrouve coincé. Paniqué il hurle son angoisse de ne pas vouloir mourir ici. Son maître rit de bon cœur et lui répond « Dès que tu auras compris comment tu as enfilé ta tête dans les barreaux tu sauras comment l’en sortir ».
À nous de comprendre comment nous nous sommes mis dans notre histoire pour voir comment nous en sortir.
Nous prenons tous des résolutions en début d’année, décidons de faire du sport, d’entreprendre telle ou activité, de nous joindre à un groupe pour toute sorte d’activité, mais comme disait un ami avec un peu d’ironie « Les résolutions sont faites pour être abandonnées ». Alors nous avons deux solutions, ne plus en faire, et donc ne plus rien attendre, ou nous engager à suivre cette résolution jusqu’au bout ?

Mais comment faire pour s’y tenir ?

Un point commun réunit tous ceux et celles qui réussissent « le sens de l’engagement ». Si ceux qui parviennent à atteindre leur objectif tôt ou tard y parviennent c’est parce qu’ils se sont engagés sincèrement et profondément à les atteindre en dépit des difficultés qu’ils rencontrent.
Rien ne se réalise sans difficulté, sans ajustement, sans remise en question, c’est justement ce qui nous fait grandir. Mais si nous ne sommes pas sincèrement engagés, la plus petite de ces difficultés devient une bonne excuse pour abandonner.

Si nous sommes authentiquement motivés, rien ne peut nous arrêter et chaque obstacle qui se dresse sur notre route est une chance de développer ses ressources et capacités qui feront de nous un homme ou une femme plus libre et plus riche.
« À cœur vaillant rien d’impossible »

Cet  adage restera toujours aussi vrai jusqu’à la nuit des temps.


Bruno Lallement

Auteur, Coach, conférencier

http://www.ressources-actualisation.fr/?a_aid=Alfo&a_bid=0b0f0afc


À voir les séries Vidéos de Bruno Lallement « Tranche de Vie » et « Spiritualité Vivante »

 

Bruno Lallement

On ne présente plus Bruno Lallement, un homme au parcours étonnant qui, tout en étant SDF à l’âge de 20 ans, poursuit une formation en psychologie qu’il paie en faisant du théâtre de rue.
Il se forme alors à la plupart des courants existants, gestalt-thérapie, analyse transactionnelle, hypnose, cri primal, psychanalyse, médecine chinoise, méditation vipassana, etc …
Assoiffé de connaissance et de vérité, il rencontre plus tard tout au long de sa quête de nombreux sages indiens, tibétains et occidentaux.
Tout en restant neutre de toute orientation, il côtoie pendant 15 ans l’une des grandes figures du bouddhisme tibétain en la personne de Shhimed Rigzin Rinpoché qui bouleversa sa vie et lui donna cette force tranquille qu’on lui connaît aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *